Logiciels pour l’analyse des données qualitatives

Les analystes et sociologues sont amenés à manipuler des données relativement hétérogènes dans lesquelles voisinent des interviews audios et vidéos, des manuscrits à transcrire, des photos, des résultats d’enquêtes, des textes traditionnels (articles, livres, journeaux), des tableaux de données, résultats de sondages, des cartes géographiques, des données en provenance des réseaux sociaux (tweets). Quelques unes des fonctionnalités de NVivo, MAXQDA, ATLAS.ti sont ici explorées. L’analyse qualitative prévoit de “coder”, c’est à dire annoter par une hiérarchie de mot-clés significatifs des portions d’un texte (interview, article), un texte entier (tweet) ou des portions de vidéos.

1. NVivo

Nvivo, logiciel payant pour Windows (ou Mac), 40 jours d’essai; Gestion et analyse d’une collection d’articles de journaux, d’images, d’entretiens audio ou vidéos, de pages web et réseaux sociaux, de résultats d’enquêtes. Établissement de liens (nœuds) entre documents et parties de documents, transcriptions audios et vidéos, visualisations, cartes et réseaux, version spéciale pour le collaboratif. Plusieurs versions du même logiciel.

NVivo est conçu pour aider les chercheurs, sociologues, analystes et enquêteurs spécialisés dans l’exploration des données, à explorer et organiser leurs fichiers et contenus. Le logiciel prend en compte une variété de formats, textes non structurés, tableaux de données, images, sons et vidéos, pages du web, données des réseaux sociaux. Il permet de classer, trier et organiser les informations, d’examiner les relations entre données, de visualiser des liens, de chercher et modéliser.

Des méthodes de recherche permettent l’exploration et la structuration du corpus. Elles incluent l’analyse de réseau et d’organisation, la recherche par action ou basée sur des preuves, l’analyse de discours, la théorie enracinée, l’analyse de conversation, l’ethnographie, la revue de littérature, la phénoménologie, la recherche par méthodes mixtes et la méthodologie Framework.

Les utilisateurs peuvent échanger des données avec des applications telles que Microsoft Excel, Microsoft Word, IBM SPSS Statistics, EndNote, Microsoft OneNote, SurveyMonkey et Evernote. et commandez des transcriptions à partir de projets NVivo, en utilisant TranscribeMe.

Projet de démonstration : Une interview retranscrite de Betty et Paul, avec NVivo

2. MAXQDA

La version standard de MAXQDA pour macOS et Windows offre des outils pour l’organisation et l’analyse de données qualitatives. Des fichiers variés : textes, audio, images, vidéo et fichiers bibliographiques, ainsi que des données d’enquête, des tweets ou des transcriptions de groupes de discussion sont gérés. Les données peuvent être analysées à l’aide de codes et mémos. Les fonctions de visualisation et d’export de MAXQDA facilitent les présentations. MAXQDA inclut également des outils d’analyse quantitative (par ex. outils des méthodes mixtes).

MAXQDA : analyse d’une interview

3. ATLAS.ti

The purpose of ATLAS.ti is to help researchers uncover and systematically analyze complex phenomena hidden in unstructured data (text, multimedia, geospatial). The program provides tools that let the user locate, code, and annotate findings in primary data material, to weigh and evaluate their importance, and to visualize the often complex relations between them. Used by researchers and practitioners in a wide variety of fields.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore noté)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *